SNCF et RATP : Grosses perturbations prévues le jeudi 5 décembre

SNCF et RATP : Grosses perturbations prévues le jeudi 5 décembre
Syndicat CGT Cheminots

Après SUD-Rail et l’Unsa ferroviaire, le syndicat majoritaire CGT des cheminots au sein de la SNCF appelle également à une grève reconductible contre la réforme des retraites. « Le Conseil national, organe dirigeant de la CGT des Cheminots, décide le dépôt d’un préavis de grève reconductible par période de 24 heures à compter du 5 décembre », confirme le syndicat, affirmant que « le rapport de force peut et doit être supérieur à celui de 2018 ». 

 

Syndicat CGT RATP

La CGT-RATP, opposée elle aussi à ce projet, sera présente à l’appel. Le préavis commencera le 4 décembre, à 22h, « et ce pour une durée illimitée » dans toute la France. Même certains syndicats de la compagnie aérienne Air France vont se joindre au mouvement. La Direction générale de l’aviation civile a annoncé la suppression de 20% des vols sur le territoire français ce jeudi. 

 

Grève du 5 décembre a l’image de 1995 ?

La SNCF n’est pas vraiment rassurante. La compagnie affirme qu’elle n’a «pas encore de visibilité» quant à l’ampleur du mouvement social. 

Faut-il s’attendre à un blocage comme en 1995 lorsqu’Alain Juppé avait voulu réformer les régimes spéciaux de la SNCF. Durant trois semaines les routes ferroviaires étaient paralysées. Selon le secrétaire général de l’Unsa-RATP Thierry Babec, « pour obtenir des résultats, il faut vraiment partir dans un conflit plus dur », estimant que « les grèves saute-mouton de 24 heures » n’ont pas de réels impacts.

 

Les trains concernés par la grève illimitée : 

Des perturbations devraient affecter le trafic des TGV et TER dans 13 régions, à savoir : Auvergne-Rhône-Alpes, la Bourgogne-Franche-Comté, la Bretagne, le Centre-Val de Loire, la collectivité territoriale unique de Corse, le Grand Est, les Hauts-de-France, l’Île-de-France, la Normandie, la Nouvelle-Aquitaine, l’Occitanie, les Pays de la Loire, la PACA. 

Les grévistes auront quand même l’obligation de se déclarer 48h avant le début du mouvement. 

Des remboursements seront prévus pour les voyageurs subissant des annulations de train SNCF.

Mais la grève nationale affectera aussi bien les trains grandes lignes que les trains régionaux.

Le trafic sera très perturbé, en moyenne un TGV sur dix circulera et un TER sur cinq, essentiellement assuré par bus.

Dans le détail, pour le trafic TGV, un train sur 6 est prévu sur l’axe Est et l’axe Nord, un train sur 10 sur l’axe Atlantique et l’axe Sud-Est et un train sur 6 pour les Ouigo.

Sur l’international circuleront un Eurostar sur 2 et 2 Thalys sur 3. Seul un aller-retour est prévu sur Lyria. Pire, il n’y aura aucune circulation sur les liaisons France-Italie et France-Allemagne.

Le trafic Intercités sera aussi très touché avec un train sur 10 de jour et aucune circulation de nuit.

 

Les transports en commun affectés par la grève illimitée en Île-de-France : 

Pour la RATP, le préavis de grève concernera l’ensemble des lignes de transports en commun. Le trafic sera « extrêmement perturbé » avec 11 lignes de métro (sur 16) fermées : les lignes 2, 3, 3bis, 5, 6, 7bis, 8, 10, 11, 12 et 13. Sur les lignes 4, 9 et 7, le trafic sera d’un métro sur quatre à un métro sur trois. Seules les lignes automatiques 1 et 14 assureront leur service normalement.

En région parisienne, la SNCF prévoit un Transilien (RER, trains de banlieue) sur dix.

 

Le mot du président Emmanuel Macron

Ces menaces d’une mobilisation massive et durable ne semblent cependant pas effrayer le président de la République. Dans une interview à RTL, Emmanuel Macron a indiqué qu’il ne compte faire preuve d’aucune « forme de faiblesse ou de complaisance ». 

 

Plus d’infos sur ://www.cheminotcgt.fr/

Leave a Reply

Your email address will not be published.